gmail tout savoir

Gmail – le guide ultime de la messagerie Google : histoire, astuces, pannes…

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur Gmail, la messagerie électronique de Google : histoire, fonctionnalités, astuces, pannes…

Gmail est un service de messagerie électronique (email) proposé par Google. Ce service s’apparente à la plupart des services email.

Il permet d’envoyer et de recevoir des emails, de créer un répertoire de contacts, de bloquer les spams et d’effectuer les tâches de messageries électroniques les plus courantes. Cependant, ce service se distingue par des fonctionnalités uniques lui ayant permis de devenir l’un des plus populaires au monde.

L’histoire de Gmail

Gmail fut lancé par Google le 1er avril 2004. C’est une véritable révolution, car cette messagerie électronique offre 1GB d’espace de stockage : 500 fois plus que Microsoft Hotmail. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un poisson d’avril.

De par sa vaste capacité de stockage, son interface épurée, ses fonctionnalités de recherche instantanée et tant d’autres avantages, Gmail remplace immédiatement Hotmail et Yahoo Mail. De plus, c’est la première fois qu’un service basé sur le Cloud remplace les logiciels PC traditionnels.

Cette messagerie fut créée par Paul Buchheit. Il eut l’idée de créer une messagerie électronique en 1996, mais commença à travailler sur Gmail en août 2001 après avoir rejoint l’entreprise en 1999 en tant que 23ème employé de Google.

Gmail : tour d’horizon des fonctionnalités

Parmi les nombreux services de messagerie électronique, Gmail se distingue par plusieurs fonctionnalités. Il est par exemple possible de filtrer les spams grâce à une technologie d’intelligence artificielle très avancée. Les spams sont automatiquement placés dans un dossier séparé, et supprimés après 30 jours.

Les emails liés à une même conversation sont regroupés par défaut, ce qui est très pratique pour garder votre boîte mail organisée et ne pas rater une réponse à un message.

On retrouve par ailleurs une messagerie instantanée intégrée, Google Hangouts, permettant d’écrire en temps réel à une personne plutôt que de lui envoyer un mail. Vous pouvez aussi contacter la personne avec pour une discussion audio ou vidéo via le micro et la webcam de votre appareil.

Comment utiliser Gmail ? Création d’un compte et connexion

Pour utiliser Gmail, vous devez tout d’abord créer un compte Google. Il s’agit en effet d’une contrainte imposée par Google pour la plupart de ses services.

Toutefois, la création d’un compte Google est très facile. Au cours de ce processus, il vous sera demandé de choisir un nom pour l’adresse Gmail qui sera liée à ce compte.

Chaque fois que vous vous connecterez à Gmail, vous serez automatiquement connecté à votre compte Google. Vous pourrez donc également accéder aux autres services comme Google Docs, Calendrier ou YouTube.

Au moment de créer votre compte, vous devez fournir plusieurs informations telles que votre nom, votre date de naissance, votre genre et votre position géographique. Vous devez aussi choisir un nom pour votre adresse mail.

Pour créer votre compte :

  • Rendez vous sur gmail.com
  • Cliquez sur créer un compte
  • Entrez les informations demandées. Choisissez un mot de passe unique et complexe
  • Ajoutez votre numéro de téléphone pour vérifier votre compte
  • Entrez le code de vérification reçu
  • Entrez vos informations personnelles
  • Acceptez les conditions d’utilisation

Pour vous connecter à votre compte :

  • Rendez vous sur gmail.com
  • Entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe

Pour vous déconnecter, cliquez sur le cercle contenant votre initiale ou votre avatar en haut à droite de la page. Cliquez ensuite sur  » Déconnexion « .

La panne Gmail révèle les limites du Cloud Computing

Rien ne va plus du côté des GAFAM, en cette fin d’année 2020. Après une panne AWS qui a plongé une partie d’internet dans le noir, ou encore une panne massive des messageries Facebook et Instagram en fin de semaine dernière, c’est au tour de Google de rencontrer un important problème technique le 14 décembre.

A partir de 13h, de nombreux internautes du monde entier ont signalé des dysfonctionnements majeurs sur les sites web de tracking comme DownDetector et sur les réseaux sociaux. Ces pannes semblaient concerner plusieurs services de Google dont Gmail, YouTube, Google Suite, Drive, Discover, Home, Play Store, Nest et Analytics.

En tentant de se connecter à ces services, les utilisateurs sont confrontés à un message indiquant une  » Erreur 500 (erreur serveur) « . En revanche, le moteur de recherche de Google ne semblait pas affecté.

google panne serveur

Comme l’indique le message d’erreur 500, cette panne Google était directement liée à un problème sur les serveurs du géant américain. Elle n’était donc pas liée à un problème sur votre appareil ou votre connexion internet.

A 13h30, plusieurs services avaient été remis en place par Google. Toutefois, ces services ne fonctionnaient toujours que partiellement.

Par exemple, il était à nouveau possible d’accéder à Gmail, mais la messagerie ne pouvait pas accéder aux contacts. Google prévenait aussi qu’il est encore possible de rencontrer des problèmes.

Il faudra donc patienter quelques heures pour que les services fonctionnent à nouveau normalement. Pour l’heure, on ignore la cause de cette panne d’envergure mondiale.

En cas de panne, si vous souhaitez continuer à utiliser les services Google, sachez qu’il est possible de contourner le problème. Pour ce faire, déconnectez-vous de votre compte Google ou passez en navigation privée. Ceci semble permettre d’accéder à certains services impactés tels que Google. Néanmoins, il est impossible d’utiliser les services tels que Gmail nécessitant impérativement de se connecter.

Le 15 décembre 2020, de nombreux utilisateurs de Gmail ont été confrontés à une seconde panne. Il était possible de se connecter à leurs boîtes mail, mais une importante latence et des messages d’erreurs les attendaient. Ce problème a été résolu en fin d’après-midi.

Google a finalement expliqué la cause de ces pannes successives. Il s’agit en réalité d’une chute de capacité de son système central de gestion d’identité, liée au système de gestion des quotas de stockage automatisés de la firme américaine.

Ce système s’est effondré, entraînant dans sa chute tous les services nécessitant de se connecter à un compte Google. La plateforme Google Cloud a été directement impactée, et ses systèmes fondamentaux ne fonctionnaient plus.

Outre Gmail et YouTube, des services destinés aux entreprises comme Cloud Console, BigQuery, Cloud Storage et Kubernetes Engine ont également cessé de fonctionner. Sachant que la plupart des services de Google reposent sur le nuage, une panne de Google Cloud entraîne un dysfonctionnement généralisé de tous les services de la plateforme Google Workspace (G Suite).

Au cours de l’année 2020, les trois principaux fournisseurs de Cloud AWS, Microsoft Azure et Google Cloud ont tous souffert de pannes majeures. Ces incidents prouvent que le Cloud n’est pas infaillible, et qu’une panne peut survenir comme sur n’importe quel système informatique. Il est donc préférable d’opter pour une stratégie hybride combinant Cloud et infrastructure sur site…

Pin It on Pinterest