Google Cloud en Afrique

Une première région Google Cloud en Afrique ! Voici dans quel pays

Google a récemment annoncé que sa région cloud en Afrique du Sud était désormais opérationnelle. Cela marque une étape significative dans l’évolution technologique de l’Afrique. Cette décision intervient un an après que le géant de la technologie ait choisi Johannesburg comme site pionnier en Afrique.

Les régions cloud offrent une flexibilité sans précédent en matière de déploiement de ressources cloud. Elles permettent aux utilisateurs de déployer des ressources cloud à partir d’emplacements géographiques spécifiques. Elles offrent également un accès amélioré à des services tels que le stockage cloud, le moteur de calcul et les systèmes de gestion de clés.

Google Cloud s’étend en Afrique du Sud avec Johannesburg

La mise en service de cette région cloud est une aubaine pour les entreprises locales. Elle leur offre les outils nécessaires pour se développer, innover et rester compétitives sur la scène internationale.

De plus, Google a renforcé cette initiative en établissant des sites Dedicated Cloud Interconnect à Nairobi, Lagos et Cape Town, en plus de Johannesburg. Ces sites, connectés au réseau global de Google par le câble sous-marin Equiano, enrichissent l’offre cloud disponible en Afrique.

Niral Patel, le directeur de Google Cloud Africa, a souligné l’importance de cette connexion. Il a expliqué que la région de Johannesburg, tout comme les autres régions Google Cloud, est intégrée au réseau sécurisé de l’entreprise. Ce réseau mondial comprend un système de câbles à fibre optique, y compris le nouveau câble sous-marin Equiano, qui relie plusieurs pays africains à l’Europe.

Impact économique et flexibilité de la région cloud en Afrique du Sud

Et ce n’est pas tout ! L’impact économique de la région cloud d’Afrique du Sud est significatif. D’après une étude d’AlphaBeta Economics, cette région devrait générer plus de 2,1 milliards de dollars pour le PIB sud-africain et créer plus de 40 000 emplois d’ici 2030.

Cette expansion offre également une flexibilité cruciale en matière de stockage des données. En plus, elle répond aux exigences de souveraineté et de confidentialité des données de plus en plus strictes dans des pays comme le Kenya.

Non seulement cette initiative a un impact économique considérable, mais elle offre également aux utilisateurs la possibilité de choisir où stocker leurs données. Par ailleurs, cette option est cruciale à mesure que des pays comme le Kenya mettent en place des lois strictes sur la confidentialité et les données.

Cependant, ces lois obligent les entreprises à stocker et à traiter les données collectées localement. Elles doivent le faire en utilisant des serveurs hébergés sur le territoire national.

https://twitter.com/googlecloud/status/1752679880775360548

Une concurrence féroce dans le secteur cloud

Google rejoint ainsi d’autres géants technologiques tels qu’Amazon Web Services, Microsoft Azure et Oracle en établissant sa présence cloud en Afrique du Sud. Cette avancée confirme le rôle de Google en tant que leader mondial dans le domaine du cloud computing. Son réseau s’étend désormais à 40 régions cloud et 106 zones à travers le monde.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *