amazon project kuiper

Amazon Project Kuiper : tout savoir sur le grand rival de Starlink

Le Project Kuiper d’Amazon est un service d’internet très haut débit par satellite. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce projet, et ce qu’il vaut par rapport à l’offre Starlink de Space X et Elon Musk…

En 2019, Starlink a commencé à déployer ses satellites dans l’espace pour fournir internet dans le monde entier. Ce réseau est détenu par Elon Musk et géré par son entreprise SpaceX.

Toutefois, le célèbre milliardaire est loin d’être le seul à investir dans ce domaine. Plusieurs startups cherchent à créer leur propre réseau de satellites, mais également de grandes entreprises de la tech. Parmi elles : Amazon et son Project Kuiper.

Qu’est-ce que le Project Kuiper ?

Kuiper Systems LLC est une filiale d’Amazon lancée en 2019 et dirigée par Rajeev Badyal : ancien vice-président de SpaceX Starlink licencié en 2018…

C’est aussi en 2019 qu’Amazon a révélé pour la première fois son Project Kuiper. Le but de ce projet est de rendre le haut débit plus accessible et abordable, « pour les communautés les moins bien desservies autour du monde » selon le billet de blog de la firme.

L’objectif est aussi d’offrir un haut débit rapide avec une latence minime. Au total, Project Kuiper va lancer 3236 satellites en orbite terrestre basse (OTB) pour former une vaste constellation tout autour du monde.

La liste officielle des pays éligibles n’a pas encore été dévoilée par Amazon, même s’il est confirmé que le Project Kuiper sera disponible aux États-Unis et en Inde. Il est probable que les pays de la région Asie-Pacifique soient ciblés en priorité.

Le projet Kuiper sera disponible pour les foyers, mais aussi pour les écoles, les hôpitaux et les entreprises. On ignore pour l’instant si la France pourra bénéficier de l’offre, au même titre que Starlink.

En 2020, Amazon a annoncé un investissement de 10 milliards de dollars dans le Project Kuiper. Cette initiative implique aussi la construction de bases de communication terrestres et de terminaux clients. Une large base de recherche située à Washington est exploitée par la firme à des fins de R&D.

Bien évidemment, ce projet Kuiper n’est pas totalement séparé des autres activités d’Amazon. Par exemple, le cloud Amazon Web Services sera utilisé pour le networking et l’infrastructure du programme.

En 2021, la FCC (Federal Communications Commission) des États-Unis a approuvé les plans du Project Kuiper visant à lancer 3236 satellites en OTB. Amazon a donc reçu le feu vert pour initier l’exécution.

La firme de Seattle travaille avec une variété de services de lancement, afin de faciliter le lancement de ses satellites. Elle utilisera notamment la fusée Vulcan Centaur de la United Launch Alliance (ULA), la fusée Ariane 6 de Arianespace, et la fusée New Glenn de Blue Origin (également fondée par Jeff Bezos).

amazon project kuiper test

 

Polémique et controverse

Amazon est une entreprise qui suscite régulièrement la controverse. On lui reproche notamment d’exploiter les données des marchands sur sa plateforme de e-commerce pour vendre ses propres produits, ou encore d’imposer des conditions de travail inhumaines à ses employés (et de les remplacer par des robots).

Le projet Kuiper fait également l’objet de plusieurs polémiques. En 2019, de nombreux médias ont révélé qu’Amazon avait demandé à la FCC de la laisser déroger à certaines règles auxquelles Space X est soumise.

L’entreprise aurait notamment voulu contourner les règles liées aux risques d’interférence. Elle aurait aussi voulu éviter d’avoir à servir l’État d’Alaska, particulièrement difficile à fournir en haut débit.

Date de lancement des satellites Project Kuiper

amazon kuiper projet satellites

Fin 2022, le système satellite de Project Kuiper est pratiquement finalisé. Toutefois, avant qu’Amazon puisse déployer officiellement sa constellation, des prototypes de satellites doivent d’abord être lancés pour tester le hardware et ses capacités.

Si tout se déroule comme prévu, Amazon devrait lancer son premier jeu de prototypes début 2023. Aucune date de lancement n’a toutefois été annoncée pour le moment.

Les premiers prototypes, Kuipersat-1 et Kuipersat-2, seront lancés en utilisant la fusée Vulcan Cantaur de l’ULA depuis la célèbre station Cape Canaveral Space Force Station en Floride.

La construction de ces prototypes devrait être finalisée d’ici la fin 2022. Au total, selon un billet de blog Amazon, l’ULA devrait prendre en charge 47 lancements du Project Kuiper à elle seule.

Outre ces tests, beaucoup de travail doit encore être accompli avant le lancement de la constellation complète. Il est notamment nécessaire de construire les 3236 satellites.

L’objectif d’Amazon est de lancer au moins la moitié de sa constellation d’ici le milieu de l’année 2026. Selon la licence FCC, la constellation complète devrait être lancée d’ici 2029. Bien entendu, de nombreux problèmes peuvent survenir d’ici là et retarder le projet…

Project Kuiper vs Starlink : quel est le meilleur ?

La question est inévitable : quel est le meilleur service d’internet par satellite entre Space X Starlink et Amazon Project Kuiper ? Ces deux projets ont pour but de fournir un internet rapide au monde entier, mais se distinguent sur plusieurs points.

Tout d’abord, Starlink compte lancer beaucoup plus de satellites qu’Amazon. La constellation Starlink complète sera constituée de 12 000 satellites, tandis que celle du Project Kuiper n’en regroupera que 3236.

En toute logique, un plus grand nombre de satellites devrait permettre de couvrir davantage de lieux. On peut en déduire que Starlink sera plus accessible que Kuiper, mais il faudra attendre que les deux constellations soient complètes pour en être sûrs.

Les deux constellations Starlink et Kuiper seront déployées en orbite terrestre basse. Toutefois, leur hauteur orbitale sera différente d’environ 50 à 80 kilomètres.

À l’heure actuelle, il est impossible de comparer les prix de Starlink et Project Kuiper puisque le tarif du service d’Amazon n’est pas dévoilé. Pour rappel, le prix de Starlink s’élève à 599 dollars avec une caution de 99 dollars puis un abonnement mensuel de 110 dollars. On peut s’attendre à un tarif similaire pour Kuiper, qui sera donc largement plus cher que les services d’internet haut débit plus traditionnels.

Il est également impossible de comparer le hardware des hubs pour le moment, puisqu’Amazon n’a rien dévoilé sur son équipement. La firme de Seattle a toutefois promis de proposer son service pour le coût le plus bas possible.

En termes de vitesse de téléchargement, Starlink se situe généralement entre 50 et 200 Mbps. Les membres premium peuvent atteindre 500 Mbps. De son côté, Amazon annonce une vitesse maximale de 400 Mbps. Dans les deux cas, ces services offrent un haut débit incroyablement rapide.

Pour le moment, il est impossible de comparer réellement la qualité, le tarif et l’accessibilité de ces deux services. Même si Starlink a déjà lancé des milliers de satellites, sa constellation est encore loin d’être complète. De même, le Project Kuiper n’en est encore qu’au stade de prototypage.

En conclusion, il est encore trop tôt pour déterminer quel est le meilleur service entre Starlink et Project Kuiper. Il faudra attendre que les deux services soient disponibles, et que leurs constellations de satellites respectives soient complètes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest