Google Dark Web Report : comment utiliser ce nouvel outil pour protéger sa vie privée ?

Google Dark Web Report : comment utiliser ce nouvel outil pour protéger sa vie privée ?

Dans la mesure où le Dark Web fait partie des plus grands débouchés pour les données volées, il n’est pas impossible que vos informations personnelles s’y retrouvent. Pour lutter contre ce fléau, Google propose un nouvel outil baptisé Dark Web Report. 

Qu’est-ce que le Dark Web ?

Nous connaissons tous l’Open Web. Il s’agit de la partie publiquement visible d’Internet que la plupart d’entre nous utilisons quotidiennement . Cette partie du Web est accessible via des moteurs de recherche comme Google ou Bing. Mais Internet a aussi sa face sombre, moins connu de bon nombre d’utilisateurs, le Dark Web.

Le Dark Web utilise des systèmes complexes qui anonymisent l’adresse IP des utilisateurs. Grâce à ce mode de fonctionnement, il sera difficile de déterminer les sites Web visités par un appareil. Pour accéder au Dark Web, les utilisateurs utilisent généralement un logiciel ad hoc, comme Tor.

L’utilisation de Tor en soi n’est pas « criminelle ». À moins qu’il ne soit utilisé comme moyen d’accéder (ou de proposer) à des services illicites, comme la vente de données personnelles, de stupéfiants, d’armes, d’outils de piratage.

Google Dark Web Report scanne la face cachée du net pour vous

Google Dark Web Report est une fonctionnalité qui analyse la face cachée d’Internet à la recherche des informations personnelles des utilisateurs comme les adresses email, les mots de passe, etc. Dès détection, les utilisateurs recevront immédiatement des notifications sur Gmail, les alertant des risques de sécurité potentiels

Cette notification rapide permet aux utilisateurs de modifier leurs mots de passe, d’activer l’authentification à deux facteurs et de prendre d’autres mesures nécessaires pour sécuriser leurs comptes. Ce service garantit aux utilisateurs une protection proactive en plus de fournir des recommandations sur la façon de protéger comptes et données contre les hackers.

Google utilise des algorithmes avancés et des techniques d’apprentissage automatique pour analyser le Dark Web. Cette fonctionnalité démontre déjà l’engagement de Google à renforcer la sécurité des utilisateurs. Mais le géant d’Internet aspire à des services plus sophistiqués pour une détection et une réponse rapides aux menaces émergentes.

Déployer des efforts collaboratifs pour lutter contre la cybercriminalité

Même si Google Dark Web Report constitue une étape importante vers le renforcement de la sécurité en ligne, il est important de reconnaître la responsabilité collective dans la lutte contre la cybercriminalité

Les utilisateurs doivent rester vigilants et signaler rapidement les activités suspectes. De même, les organisations doivent donner la priorité à l’éducation à la cybersécurité et investir dans une infrastructure robuste pour prévenir et atténuer les menaces potentielles.

Pour l’heure, Google Dark Web Report est disponible pour les abonnés Google One établis aux États-Unis. Néanmoins, à mesure que la technologie progresse, Google espère pouvoir développer et déployer des mesures proactives similaires à l’échelle mondiale.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

1 commentaire

  1. Donc à la question comment utiliser ce nouvel outil, c’est habiter au Etats Unis, c’est ça ??

    Encore une belle arnaque ce tritre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *