macron plan quantique france

Informatique quantique : Macron dévoile un plan à 1,8 milliard d’euros

Emmanuel Macron vient de dévoiler son ” Plan quantique ” pour permettre à la France de se hisser parmi les pays leaders de cette technologie futuriste et révolutionnaire. Découvrez tout ce que vous devez savoir.

L’informatique quantique est un enjeu d’avenir. Cette technologie révolutionnaire pourrait permettre de résoudre des problèmes extrêmement compliqués, et se développe à vive allure. Récemment, une équipe de chercheurs de la NASA a accompli la première téléportation quantique avec succès.

Face aux enjeux colossaux, les grandes puissances n’hésitent pas à investir massivement. Les Etats-Unis ont posé 1 milliard de dollars sur la table et ouvert 3 centres dédiés, la Chine a développé un ordinateur quantique 100 billions de fois plus rapide que le meilleur supercalculateur du monde, et le Japon s’est associé à IBM.

A présent, c’est au tour de la France de dévoiler sa stratégie le 21 janvier 2021, en direct du campus de l’université Paris-Saclay. Emmanuel Macron vient de révéler son ” plan quantique “ à hauteur de 1,8 milliard d’euros investis sur cinq ans.

Comme pour l’intelligence artificielle et d’autres technologies disruptives, l’actuel Président de la République veut tout mettre en oeuvre pour permettre à la France de compter parmi les leaders du Quantum Computing.

La France devient le troisième investisseur en informatique quantique, derrière les Etats-Unis et la Chine

Ce plan étalé sur cinq ans, combinera des fonds publics et privés. Sur 1,8 milliard d’euros, l’Etat financera 1,05 milliard. Environ 200 millions proviendront de crédits européens, notamment via le Programme d’investissement d’avenir. Le secteur privé fournira 550 millions d’euros.

Avec cet investissement, la France devient le troisième pays investissant le plus dans cette nouvelle technologie derrière les Etats-Unis et la Chine. Alors que nous investissons aujourd’hui environ 60 millions d’euros par an dans le Quantum Computing, cette stratégie fera augmenter le montant à environ 200 millions d’euros par an. En comparaison, les Etats-Unis et la Chine investissent environ 400 millions d’euros par an.

Cette stratégie a pour but de permettra à la France d’atteindre une ” souveraineté technologique “ dans le domaine du quantique. Comme le rappelle le chef de l’Etat, la France dispose déjà de plusieurs avantages dans ce domaine.

Plusieurs de nos laboratoires sont à la pointe de la technologie quantique, comme le centre de nanosciences de Saclay. L’hexagone profite aussi d’un écosystème d’une vingtaine de startups. Certaines commercialisent déjà des applications.

Plusieurs géants industriels comme Total, Orano ou EDF développent aussi des technologies quantiques. L’objectif de cette stratégie est de conserver cette avance, et de réunir les différents acteurs Français du quantique autour d’un même plan dans une optique de coopération.

Cette somme massive sera répartie entre plusieurs domaines spécifiques. Environ 800 millions d’euros seront dédiés au calcul quantique. Le développement de simulateurs d’ordinateurs quantiques est une première étape, mais la France souhaite aussi construire un véritable ordinateur quantique.

Par ailleurs, 250 millions d’euros seront consacrés aux capteurs quantiques, 150 millions à la cryptologie post-quantique, et 325 millions aux communications quantiques. Le gouvernement souhaite donc conquérir toutes les différents facettes de Quantum Computing, tant au niveau du hardware que des applications spécifiques…