métavers capteurs nanomatériaux

Métavers : cette nanotechnologie permet de contrôler tout votre corps

Vous pensiez que le métavers était mort ? Vous n’avez encore rien vu. Des chercheurs asiatiques développent des capteurs flexibles en nanomatériaux pour vous permettre d’utiliser tout votre corps dans le monde virtuel comme si vous étiez dans la réalité !

Introduit fin 2021 par Meta (anciennement Facebook), le concept de métavers a rapidement généré un engouement hors du commun. Pendant la majeure partie de 2022, ce « buzzword » était sur toutes les lèvres et beaucoup y voyaient la technologie la plus importante de la décennie à venir.

Pourtant, le soufflé est très rapidement retombé. L’enthousiasme du grand public s’est vite estompé, poussant les entreprises à s’en désintéresser à leur tour faute de pouvoir surfer sur la vague.

L’émergence de l’IA générative et des outils comme ChatGPT ou MidJourney fin 2022 a totalement éclipsé le métavers et l’a envoyé aux oubliettes.

Toutefois, en réalité, la véritable cause de cet échec est l’absence de véritable technologie, de produit ou d’expérience concrète. Après tant de promesses, Zuckerberg s’est contenté de dévoiler son jeu vidéo VR Horizon Worlds digne de la première PlayStation et est devenu la risée des internautes.

Alors comment expliquer ce décalage entre les annonces sensationnelles et la médiocrité ridicule de tous les projets présentés ? Il s’agit tout simplement d’un malentendu.

Même si Meta a évoqué cet objectif en 2022, la firme n’a jamais prétendu qu’il serait atteint avant de nombreuses années. La technologie est encore loin d’être prête, et ce malgré les milliards de dollars investis.

Ainsi, même si le grand public pense que le métavers est un projet raté et abandonné, c’est loin d’être le cas. Les efforts pour le bâtir se poursuivent à bas bruit, et notamment dans le domaine de la recherche scientifique.

La preuve : une équipe de chercheurs de la Changchun University of Science and Technology (CUST) et de la City University de Hong Kong (CityU) développent des capteurs flexibles composés de nanomatériaux pour vous permettre d’utiliser tout votre corps dans le monde virtuel !

Ces chercheurs créent des capteurs basés sur les nanomatériaux

Leurs travaux, publiés dans l’International Journal of Extreme Manufacturing (IJEM) mettent en lumière les récentes avancées dans le domaine des NMFS : Nanomaterial-Based Flexible Sensors ou capteurs flexibles basés sur les nanomatériaux.

À travers cette étude, ils se penchent sur la fabrication de capteurs utilisant des nanomatériaux de différentes dimensions et sur les méthodes d’interaction entre ces dispositifs et les applications de réalité virtuelle.

Parmi les différents frameworks de nanomatériaux impliqués, on compte les nanoparticules, nanofils et nanofilms. Les mécanismes d’activation évoqués incluent le contact avec la peau, la température, le magnétisme ou encore l’activité neuronale.

En outre, le Machine Learning se présente comme une technologie idéale pour le traitement des données de capteurs et le contrôle des avatars au sein du métavers.

Les capteurs flexibles : le futur de l’interaction personne-machine

Selon Wen Jung Li, professeur d’ingénierie mécanique à la City University de Hong Kong et co-auteur de l’étude, « les capteurs flexibles basés sur les nanomatériaux sont porteurs de nombreuses promesses pour les applications de métavers et de réalité virtuelle à cause de leur poids léger, leur haute sensibilité, et leur adaptabilité à la peau humaine ou aux vêtements ».

Il estime qu’ils vont probablement « remplacer les capteurs rigides dans le futur pour de nombreuses applications d’interaction humain-machine ».

De son côté, l’auteur principal de l’étude, Jianfei Wang Ph.D de la Changchun University, affirme que « les méthodes de fabrication et d’activation évoquées dans ce papier m’ont fourni des informations extrêmement importantes sur la façon de fabriquer des capteurs flexibles en utilisant différents nanomatériaux et quels types d’informations physiques et physiologiques peuvent être détectées pour les interactions homme-ordinateur ».

Dans son laboratoire, les recherches sont principalement liées aux nanomatériaux et aux technologies permettant de les fabriquer. C’est pourquoi cette étude l’a aidé à mieux comprendre les activités de recherche sur les nanomatériaux et les applications de technologies virtuelles dans le monde.

La clé du véritable métavers ?

Les NMFS peuvent être attachés à la peau humaine ou intégrés à un vêtement pour surveiller les informations physiques et physiologiques pendant que l’utilisateur explore le métavers.

Les nanomatériaux sont souvent intégrés à des capteurs flexibles en raison de leur capacité de traitement, de leur compatibilité matérielle et d’autres propriétés uniques.

En comparaison avec les capteurs flexibles plus traditionnels, ces nanocomposants ont plusieurs avantages majeurs : une haute sensibilité, une faible consommation énergétique, une malléabilité, une fiabilité et une fabrication à grande échelle.

Ces capteurs peuvent donc aider les systèmes VR/métavers à mieux surveiller les différentes parties du corps humain. Ceci peut donc permettre l’apparition d’expériences plus immersives, fluides et réalistes dans le futur.

En parallèle, l’équipe formée par les chercheurs de la CUST et CityU explorent aussi différents types de capteurs basés sur les nanomatériaux pour les applications de réalité virtuelle.

Comme l’explique le professeur Li, « nous pensons que les futurs développements dans la capture VR à l’aide de capteurs flexibles rendront les expériences de réalité virtuelle beaucoup plus réalistes, immersives et naturelles, et fourniront aux utilisateurs une expérience réaliste de leur environnement de vie et de leur atmosphère de travail ».

Pour y parvenir, « nous travaillons sur des capteurs flexibles en nanomatériaux pour capter les vibrations de la peau, les expressions faciales, l’activité musculaire, les mouvements de membres et bien plus encore ».

En d’autres termes : ce n’est qu’une question de temps avant que vous puissiez réellement vous plonger dans le monde virtuel et contrôler tout votre corps comme dans le film Ready Player One ou le manga Sword Art Online…

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *