numspot cloud français confiance

Numspot : tout savoir sur le cloud créé par les géants français pour défier les GAFAM

Numspot est un nouveau cloud créé par les géants industriels français Bouygues, Dassault, La Poste et Banque des Territoires. Le but de ce « cloud de confiance » 100% français est de permettre à nos entreprises de s’émanciper des GAFAM. Découvrez tout ce que vous devez savoir.

À l’heure actuelle, le domaine du cloud est entièrement dominé par les GAFAM américains. Amazon, Microsoft et Google se partagent la majeure partie du marché avec leurs plateformes respectives, et les autres acteurs sont principalement américains et chinois.

Très peu de fournisseurs de cloud européens parviennent à se frayer une place sur ce marché, à l’instar du Français OVHcloud. Or, les clouds américains sont soumis aux lois américaines et notamment au Cloud Act permettant aux autorités d’exiger les données des clients…

En d’autres termes, les entreprises françaises et européennes confient depuis de nombreuses années leurs données sensibles à des entités à la merci des autorités américaines.

Par ailleurs, ceci revient aussi à confier la sécurité de ces données aux fournisseurs américains. Or, les entreprises françaises sont particulièrement prises pour cibles par les hackers.

Alors que la cyberguerre provoque une explosion des fuites de données, la France est le deuxième pays le plus touché après la Russie. Il est donc très important de protéger nos données, et mieux vaut le faire nous-mêmes…

C’est la raison pour laquelle les industriels français veulent mettre leurs forces en commun, afin de donner naissance à un cloud français digne de ce nom.

Qu’est-ce que Numspot ?

Numspot est une nouvelle plateforme créée par Docaposte, Dassault Systèmes, Bouygues Telecom et la Banque des Territoires. Les quatre géants français ont formé un consortium industriel, afin de fonder cette entreprise.

Le but ? Donner naissance à un « cloud de confiance souverain ». L’alliance Numspot cible principalement les domaines de la finance, les banques, les assurances, le secteur de la santé, et le secteur public. Les catégories professionnelles visées sont celles où la protection des données est particulièrement essentielle.

Qu’est-ce que le « cloud de confiance » ?

Le « cloud de confiance » est un label annoncé par le gouvernement français en mai 2021 dans le cadre de sa stratégie cloud nationale. Outre Numspot, plusieurs projets franco-américains calibrés pour ce label ont déjà été annoncés.

Le consortium Bleu propose la solution technologique de Microsoft gérée par Orange et Capgemini, et S3NS offre la technologie de Google opérée par Thalès. De même, AWS et Atos préparent eux aussi leur propre projet. Ces différents projets sont attendus pour 2023.

Toutefois, ce label ne fait pas l’unanimité. Par exemple, le député Philippe Latombe estime que cette appellation ne doit pas faire oublier le fond du débat : l’extraterritorialité.

Numspot est présenté comme une offre « compétitive, fiable et sécurisée ». Cette plateforme sera conforme aux standards SecNumCloud et HDS, et au futur règlement européen de cybersécurité EUCS.

L’infrastructure Outscale de Dassault Systèmes

Ce nouveau service sera basé sur l’infrastructure cloud Outscale de Dassault Systèmes. Cette infrastructure a déjà obtenu le label SecNumCloud.

Selon Bernard Charlès, CEO de Dassault Systèmes, ce projet répond à de « fortes attentes du marché et des citoyens ». Il déclare que « dans un nouveau contexte géopolitique, l’alliance va fédérer un écosystème souverain avec l’ambition de devenir avec l’ambition de devenir un pilier du numérique pour les citoyens d’Europe ».

De son côté, le directeur général de Bouygues Telecom, Benoit Torloting, estime que « Bouygues Telecom a atteint un cap stratégique avec Numspot : c’est la reconnaissance de notre expertise en réseaux de communication, et cette annonce soutient notre stratégie pour devenir l’opérateur télécom de référence aidant les organisations publiques et privées dans leur transformation numérique ».

Le directeur de la Banque des Territoires, Olivier Sichel, estime que « la collaboration entre de solides partenaires financiers et industriels nous permet de construire le cloud souverain de demain. La Banque des Territoires est convaincue du besoin de relever ce défi crucial pour accélérer la transformation numérique des territoires, et voulait prendre part à ce projet ambitieux pour rendre la confiance et la souveraineté possibles ».

Les solutions SaaS de Docaposte

En plus d’une plateforme PaaS, Numspot proposera un catalogue de solutions SaaS (logiciels en tant que service). Ces services seront basés sur ceux de Docaposte (la branche numérique du groupe La Poste) déjà commercialisés.

Jusqu’à présent, Docaposte présentait déjà la « confiance numérique » comme son principal argument de vente. Son portefeuille inclut des services de gestion sécurisée des données de santé, d’identité numérique, de vote électronique et de signatures électroniques.

Selon le CEO Olivier Vallet, « Docaposte est le leader de cet ambitieux projet de cloud de confiance reposant sur la complémentarité de quatre acteurs français majeurs. Docaposte va notamment contribuer au succès de Numspot par sa compréhension détaillée des attentes de la sphère publique et du secteur de la santé, grâce à son habilité à soutenir la transformation des organisations et son expertise des services de confiance numériques ».

Prix et date de sortie du cloud Numspot

On ignore pour l’instant le prix de l’offre cloud de Numspot. Toutefois, la firme nouvellement créée assure que le prix sera « équilibré » malgré l’inflation risquant de provoquer une hausse des coûts du cloud.

Pour l’heure, le projet attend toujours l’approbation de l’autorité de la concurrence. Le lancement du cloud Numspot est prévu pour 2023 sur le marché européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest