Vendre ses cryptomonnaies avant leur liquidation

Vendre ses cryptomonnaies avant leur liquidation : est-ce la bonne chose à faire ?

La fin des cryptomonnaies est-elle signée ? Beaucoup s’interrogent après la faillite de FTX, qui a conduit au retrait de près de 3,7 milliards de dollars en bitcoins partout dans le monde. Alors, faut-il vendre ses cryptomonnaies avant leur liquidation ?

CryptoQuant, une société d’analyse de données rapporte que de grands mouvements monétaires ont récemment eu lieu. Les investisseurs ne se sont pas retenus pour retirer des milliards de dollars en cryptomonnaie sur les plateformes d’échange après la récente faillite de FTX.

Des retraits massifs au cours

En chiffres concrets, pas moins de 3,7 milliards de dollars en bitcoins ont été retirés avec 2,5 milliards d’éthers. Ces deux cryptos étant les plus importantes dans l’univers des cryptos. Et même du côté des stablecoins, 2 milliards de dollars ont été retirés. Ces dernières avaient pourtant la réputation de bénéficier des cours les plus stables.

Dernièrement, le prix du Bitcoin (19 684 euros), même s’il s’affichait en dessous de ce qu’il était en 2021 (68 513 euros), ne semblait pas encore affoler les investisseurs français. Des études faites par Ipsos et l’Association pour le développement des actifs numériques avaient démontré que 8% des français possédaient de la cryptomonnaie.

Les monnaies dites virtuelles avaient pour atout de ne pas requérir l’action d’un intermédiaire physique. Elles peuvent s’échanger entre investisseurs sans l’intervention des banques centrales puisqu’il n’y a pas mobilisation d’or ni d’argent. Elles sont stockées sur des bases de données en ligne où ont lieu les transactions. La validité de leur authentification et leur valeur sont soumises aux examens de machines uniquement. La monnaie fiduciaire retirée des actions peut être utilisée dans l’immédiat. Cela permettait aux investisseurs d’agir en liberté sans avoir à rendre compte en tout mouvement à l’Etat. Ils pouvaient alors investir, retirer, utiliser une certaine somme d’argent sans subir les enquêtes habituelles des banques et de l’Etat.

La cryptomonnaie : sur le chemin des monnaies courantes ?

Si le charme de ces monnaies étaient leur indépendance vis-à-vis de l’Etat, les investisseurs semblent changer d’avis aujourd’hui. La cryptomonnaie est finalement loin d’être libre et sont en train de s’institutionnaliser progressivement. Leur chemin n’est finalement pas si différent des monnaies diffusées par les banques centrales.

Au vu de la situation, vous vous demandez comment faire pour vendre vos cryptomonnaies ?

Vendre et acheter des cryptomonnaies

L’avènement des premières cryptomonnaies revient à quelques années déjà. Le processus d’achat consiste à dépenser des monnaies fiduciaires : euros, dollars donc de l’argent réel pour acquérir de la cryptomonnaie : bitcoin, éther. Ces premiers achats permettent à tout un chacun d’accéder à l’univers des cryptomonnaies.

Le processus inverse, notamment la vente de crypto-actifs, consiste à se procurer de la monnaie fiduciaire en échange de cryptomonnaies. Le jargon souvent utilisé est « retirer », car vos cryptomonnaies disparaissent avec la vente.

Pour quelles raisons vendre ses cryptomonnaies avant leur liquidation ?

Quel est l’intérêt d’en acheter si c’est pour finalement les revendre ? Nous vous citerons ici quelques raisons.

Pour acquérir vos gains

Comme pour tout investissement financier, le retour est à prévoir. La vente de cryptomonnaie permet de rentabiliser les achats que l’on fait. Vous avez tout le droit de vendre pour bénéficier de vos gains et pouvoir les utiliser à bon escient dans le concret.

Pour éviter les pertes

Les fluctuations incessantes des valeurs des cryptomonnaies sont imprévisibles, malgré tous ces calculs et ces veilles. Il est parfois mieux de retirer une partie de vos investissements en crypto-actifs avant que ceux-ci ne subissent une chute de prix. Vous pouvez à tout moment anticiper ce genre de situation en vendant avant les heures fatidiques.

Pour des besoins de la vie courante

Les cryptomonnaies sont en général perçues comme de bons moyens d’investissement. Et beaucoup semblent s’y intéresser au vu de la hausse de leur valeur depuis les dernières années. Mais à ce jour, elles ne peuvent pas encore servir le quotidien et les besoins journaliers. Cependant, ceux qui ont investi dans de la cryptomonnaie peuvent en tout temps les vendre pour utiliser l’argent réel pour des besoins de la vie : courses, loyer, urgences.

Comment faire pour vendre ses cryptomonnaies avant leur liquidation ?

En passant par les plateformes d’échange

Le moyen le plus clair et le plus simple est la plateforme d’échange de cryptos. Elles ne sont pas difficiles à utiliser : il faut juste créer un compte personnel et procéder à la vente via la plateforme. Dès qu’une action se concrétise, vous pouvez les vendre en échange contre de l’argent réel selon les disponibilités et vos envies : euro, dollar, franc suisse.

Ces plateformes sont règlementées et surveillées, elles exigent la transparence vis-à-vis du montant que l’on souhaite vendre. D’autre part, certaines semblent limiter le montant de retrait à 9 BTC. N’envoyez donc que ce que vous souhaitez réellement vendre.

Vendre ses cryptomonnaie avant leur liquidation grâce au trading

Les plateformes de trading direct permettent de vendre ses cryptomonnaies en direct avec un intéressé. La plateforme sert alors d’intermédiaire entre les deux personnes qui souhaitent effectuer la transaction. Les deux parties s’accordent, et une partie envoie ses cryptos tandis que l’autre partie effectue en même temps sa monnaie fiduciaire correspondante. C’est la plateforme qui agit pour que chaque partie reçoive ce qui lui est dû.

Le trading direct est un procédé apprécié et facile, cependant, il peut prendre un certain temps pour concrétiser les transactions. La recherche d’acheteur exige une certaine durée.

En choisissant les distributeurs de cryptomonnaies

Nous savons tous comment fonctionnent les distributeurs automatiques de billets de banque. Et bien, il en existe aussi pour les cryptomonnaies. Le retrait se fait alors sur vos fonds de cryptomonnaies. Cette dernière option a pour seule contrainte le fait que les distributeurs de ce genre sont peu nombreux. Il faut faire une recherche et se déplacer parfois sur une certaine distance pour en trouver un. Comme sur les distributeurs de billets, les distributeurs automatiques de cryptos peuvent aussi limiter le montant de retrait journalier autorisé. Ce qui peut limiter vos actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest