guerre ia chatgpt vs deepmind sparrow

Guerre des IA : Google DeepMind veut lancer son rival de ChatGPT dès 2023

Face au succès viral de ChatGPT, DeepMind s’apprête à dévoiler Sparrow : son propre chatbot IA. Une bêta privée pourrait commencer dans le courant 2023. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil annoncé comme plus éthique que celui d’OpenAI…

Acquis par Google en 2014, DeepMind a marqué les dernières années par ses nombreuses découvertes dans le domaine de l’IA. Ses chercheurs ont notamment créé AlphaCode capable de coder mieux que les humains, réalisé une avancée cruciale pour la création de médicaments avec AlphaFold, et triomphé des meilleurs joueurs de Starcraft avec AlphaStar.

Toutefois, ce pionnier de l’intelligence artificielle s’est récemment fait couper l’herbe sous le pied. En 2022, son rival OpenAI a fait l’effet d’un raz-de-marée avec l’IA Text-to-Image DALL-E 2, et plus récemment avec le chatbot surpuissant ChatGPT.

Face au succès phénoménal de cet outil, Demis Hassabis, le CEO de DeepMind a révélé à Time que la firme envisage de déployer son propre chatbot Sparrow en « beta privée » dans le courant de l’année 2023.

Un chatbot plus éthique que ChatGPT

En fin d’année dernière, Sparrow a été présenté à travers une étude scientifique. Il y est décrit comme « un agent de dialogue utile et capable de réduire les risques de réponses inappropriées ».

En effet, DeepMind estime que les chatbots comme ChatGPT présentent des dangers potentiels tels que « des informations imprécises ou inventées ». C’est la raison pour laquelle Sparrow n’a pas encore été lancé.

Selon Demis Hassabis, la firme voulait s’assurer que son chatbot ait d’importantes fonctionnalités dont ChatGPT est dépourvu. En particulier, il estime qu’il est essentiel que ces IA citent leurs sources.

sparrow sources

Si vous avez déjà utilisé ChatGPT, vous savez que cette IA est capable de feindre l’intelligence sur de nombreux sujets. Or, une notion de morale et une capacité à citer les sources sont indispensables.

Toutefois, pour développer de meilleures règles pour son IA, DeepMind a besoin d’inputs d’experts sur de nombreux sujets mais aussi de la participation du grand public. Tel sera le principal intérêt de la beta.

L’article publié par DeepMind suggère aussi que Sparrow sera initialement plus restreint que ChatGPT. Ce dernier suscite de nombreuses inquiétudes, notamment par sa capacité à générer des malwares ou à produire des textes racistes.

Pour éviter ce danger, Sparrow sera soumis à des règles strictes et pourra refuser de répondre aux questions s’il estime qu’il est préférable de s’en remettre aux humains.

Lors des premiers tests, le chatbot de DeepMind est parvenu à fournir une réponse plausible et soutenue par des preuves à 78% des questions factuelles.

sparrow éthique

DeepMind Sparrow peut-il sauver Google face à ChatGPT ?

De nombreux experts considèrent que ChatGPT menace l’hégémonie des moteurs de recherche comme Google. D’ailleurs, Microsoft compte ajouter cette IA à Bing pour pouvoir enfin concurrencer son grand rival.

Bien évidemment, Google est conscient de cette menace. En tant qu’entreprise du groupe Alphabet, DeepMind pourrait voler à sa rescousse avec Sparrow.

Alors qu’OpenAI s’apprête à lancer l’outil payant ChatGPT Pro et pourrait déployer le modèle GPT-4 dès cette année, la firme est soutenue par un autre GAFAM : Microsoft qui s’apprête à investir 10 milliards de dollars et à intégrer cette IA à tous ses produits.

La guerre des IA est lancée entre les géants de la tech, et pourrait devenir leur priorité absolue. Il ne reste plus qu’à patienter quelques mois, pour assister à un débat en direct entre Sparrow et ChatGPT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest