google vs chatgpt ia guerre

Intelligence artificielle : comprendre la guerre entre Google et ChatGPT

À l’heure actuelle, deux géants se disputent la domination du marché des chatbots IA : OpenAI avec ChatGPT, et Google avec Bard. Découvrez les coulisses de cette course effrénée, à travers les points forts de chaque outil et la vision stratégique de ces deux entreprises !

Dès son lancement fin 2022, ChatGPT a provoqué une véritable secousse sismique à l’échelle mondiale. Ce chatbot IA développé par OpenAI s’est imposé par sa capacité à générer tout type de texte automatiquement.

Toutefois, ChatGPT est aussi capable de répondre à des questions et représente donc une menace potentielle pour les moteurs de recherche web.

Afin d’éviter de perdre son hégémonie dans ce domaine, Google s’est empressé de riposter en lançant son propre outil en mars 2023 : Bard. Désormais, les deux entreprises américaines se livrent une guerre sans merci.

L’évolution fulgurante de Google Bard

La première version de Bard, basée sur le modèle de langage LaMDA, n’était pas à la hauteur face à ChatGPT. Cette déception a mené à une importante chute de l’action Alphabet en bourse.

Le CEO Sundar Pichai a admis ses failles, et a même comparé sa propre IA à une « Civic dans une course avec des voitures plus puissantes ».

Néanmoins, une nouvelle version de Bard sous le modèle PaLM2 a permis d’accroître sa vitesse, son raisonnement, sa logique et ses capacités mathématiques.

Le mois de mai 2023 a marqué un nouveau tournant pour Bard, avec l’introduction des Extensions Bard permettant l’intégration de l’IA avec des applications populaires comme Gmail, Docs et YouTube.

Ces améliorations ont permis de positionner Bard comme un véritable rival de ChatGPT. À présent, en février 2024, Google s’apprête à lancer une nouvelle version sous le modèle Gemini Ultra tout en changeant le nom de son chatbot pour bien marquer cette évolution radicale.

Bard vs ChatGPT : le clash des titans

L’une des principales différences entre Bard et ChatGPT concerne les sources de données. Alors que le modèle ML de Bard utilise les données provenant du web et des sites d’actualité, sites de casino et autres articles scientifiques en ligne, celui de ChatGPT s’appuie sur ses données d’entraînement datées de 2022.

Les deux IA sont disponibles à l’échelle mondiale et prennent en charge une multitude de langages. C’est une manière de rendre la technologie plus accessible et inclusive : un point qui tient à cœur les deux firmes.

En termes d’interface, Bard présente des blocs d’informations en réponse aux questions. De son côté, ChatGPT se présente sous la forme d’une simple boîte de dialogue. Il est aussi possible de parler à ces deux chatbots avec des commandes vocales.

Quelle est la meilleure IA en génération de contenu ?

Sur la génération de contenu, la capacité de Bard à chercher des informations actuelles fait toute la différence et lui donne un précieux avantage. C’est une capacité que propose aussi ChatGPT Plus, la version payante de l’outil.

Pour les tâches plus créatives, ChatGPT se révèle généralement plus performant grâce à ses capacités d’écriture avancées. Toutefois, les deux modèles sont susceptibles d’avoir des « hallucinations ». Dès son lancement, Bard avait d’ailleurs présenté de fausses informations comme factuelles…

Dans le domaine du code informatique, Bard peut programmer dans plus de 20 langages différents et offre des explications ou même un débogage du code. Par rapport à GPT 3.5, il se révèle plus rapide sur ce type de tâches.

Quelle IA peut s’imposer dans le monde de l’éducation ?

Outre la recherche web ou la création de contenu, Bard et ChatGPT peuvent avoir un impact dans le domaine de l’éducation. À mesure que les modèles IA évoluent, leur capacité à aider les étudiants à mener des recherches, écrire et résoudre des problèmes augmente.

Si ChatGPT est déjà largement utilisé par les étudiants, l’intégration de Bard avec les applications Google pourrait en faire un puissant allié apte à les aider pour des tâches comme la création de document collaborative ou l’apprentissage de langage.

Les Plug-ins : une ouverture sur les applications tierces

Les deux chatbots permettent l’intégration de leurs modèles IA avec des applications tierces populaires pour étendre l’expérience utilisateur. On retrouve notamment ChatGPT sur Microsoft Bing, Teams, Edge et les applications Office.

Les plug-ins permettent quant à eux une connexion à des services comme Expedia, Instacart et OpenTable.

De son côté, Bard propose des Extensions pour Gmail, Docs, YouTube, Flights, Hotels ou encore Maps afin d’offrir les services de son assistant IA sur l’ensemble de son écosystème.

Les enjeux de l’éthique et de la confidentialité

Les considérations éthiques et la confidentialité sont des enjeux cruciaux dans la course à l’IA. Google Bard a déjà été accusé d’accéder aux informations personnelles des applications Google comme Gmail et Docs.

De même, ChatGPT a été victime d’une fuite de conversations et OpenAI est soupçonné d’utiliser les données pour entraîner son modèle. De nombreuses entreprises l’interdisent à leurs employés de peur que leurs secrets commerciaux ne tombent entre les mains des concurrents.

Dans ce climat compétitif, Google et OpenAI doivent continuellement renforcer leurs frameworks éthiques pour préserver la confiance des utilisateurs. C’est un point qui peut faire toute la différence.

La bataille invisible du feedback des utilisateurs

Le feedback de la communauté joue un rôle souvent sous-estimé dans le succès des modèles IA. En lançant son outil très tôt, OpenAI a pu constituer une vaste communauté qui lui fournit activement ses retours et l’aide à perfectionner ChatGPT.

De son côté, Google Bard a également pu apprendre des échecs et succès de ChatGPT. Ce feedback leur est précieux pour s’adapter aux besoins des utilisateurs et perdurer à long terme.

Google Bard peut-il détrôner ChatGPT ?

Avec plus de 180 millions d’utilisateurs, ChatGPT s’est imposé comme le leader du domaine des chatbots IA. Cet outil est utilisé par de nombreux étudiants, journalistes, agents immobiliers, marketeurs et bien d’autres professionnels.

Toutefois, Google Bard le suit de près avec plus de 140 millions d’usagers mensuels. Il profite directement de la grande popularité de Google et de son écosystème d’applications.

Avec l’arrivée de la nouvelle version sous Gemini Ultra, Bard pourrait enfin surpasser GPT-4 et surpasser son rival en termes de performances… jusqu’à l’arrivée imminente de GPT-5.

Les deux entreprises sont au coude-à-coude et vont probablement continuer à faire la course pendant de nombreuses années. Au-delà des performances, ce sont toutefois les fonctionnalités originales qui feront toute la différence

Et vous, quelle est votre IA préférée ?

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *