otherside metavers yuga labs bored ape

Otherside : tout savoir sur le métavers du Bored Ape Yacht Club

Otherside est le métavers de Yuga Labs. Au sein de ce monde virtuel, on retrouvera les différentes franchises NFT de la firme basée à San Francisco : Bored Ape Yacht Club, Mutant Ape, Wonder Women, Cool Cats… découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce projet dont l’avenir des NFT et du metaverse dépend fortement…

Le Bored Ape Yacht Club est l’un des projets NFT ayant rencontré le plus de succès. Toutefois, Yuga Labs voit les choses en grand et ne compte pas s’arrêter là.

La firme californienne veut transformer sa propriété intellectuelle en une gigantesque franchise. Et ceci va commencer par la création d’un métavers : Otherside.

pcloud black friday 2022

Otherside : qu’est-ce que c’est ?

Initialement annoncé en mars 2022, le projet Otherside a donné lieu à une déferlante de spéculation et un déluge de rumeurs. Une fuite du « Pitch Deck » de Yuga Labs a offert un premier aperçu de ses intentions.

Dans ce document, la firme exprimait son intention de « construire quelque chose qui étende l’univers du BAYC, mais invite aussi la communauté NFT (et ceux pour qui le BAYC est trop cher) à le rejoindre ».

Toutefois, dans un premier temps, les fondateurs de Yuga Labs ont démenti le contenu du Pitch Deck. Sur Discord, ils ont affirmé qu’il s’agissait « d’un pitch deck ancien, obsolète et ironiquement d’une version que ni Gordon ni moi n’avons jamais vue ».

Un mois plus tard, un premier trailer a finalement été dévoilé. Le projet Otherside est en fait un jeu vidéo de type MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) connecté à l’écosystème du Bored Ape Yacht Club et des autres collections NFT dont Yuga Labs est propriétaire intellectuel : Cool Cats, World of Women, CrypToadz

Le jeu empruntera des mécaniques de MMORPG traditionnel, mais reposera aussi sur les technologies du métavers et du Web3. Les joueurs pourront détenir un terrain dans ce monde virtuel, les personnages jouables seront des NFT, et plus de 10 000 joueurs pourront jouer ensemble simultanément.

La technologie M2 développée par Improbable offrira des fonctionnalités multijoueurs, et il sera possible de communiquer vocalement avec les autres joueurs. Grâce au Machine Learning, Yuga Labs compte résoudre totalement les éventuels problèmes de latence ou de rendering.

Ce métavers sera capable de prendre en charge un demi-milliard d’opérations par seconde, et son gameplay immersif exploitera l’IA et la physique. Pour le moment, Yuga Labs n’a pas encore révélé d’informations plus spécifiques sur son futur métavers.

Qui a créé Otherside ?

Le projet Otherside n’est pas uniquement développé par Yuga Labs. Les quatre fondateurs de l’entreprise ont eu l’idée de départ, mais le fonds d’investissement Andreessen Horowitz est fortement impliqué après avoir mené la première levée de fonds.

Ce financement a permis à Chris Lyons, responsable de la division crypto d’Andreessen Horowitz, de rejoindre le conseil d’administration de Yuga Labs. Parmi les autres entités embarquées dans ce projet, on compte aussi Animoca Brands, Improbable et le DAO de ApeCoin.

Le studio de jeu vidéo Animoca Brands se charge du développement de ce MMORPG. Basé à Hong Kong, il a notamment créé le métavers The Sandbox. De son côté, l’entreprise britannique Improbable crée de nouvelles technologies pour les métavers.

Le DAO ApeCoin est l’organisation autonome décentralisée gérant la cryptomonnaie ApeCoin liée au Bored Ape Yacht Club. Son rôle est notamment de décider de la direction empruntée par le $APE.

Parmi les membres de cette organisation, on compte notamment le co-fondateur de Reddit Alexis Ohanian, la directrice du gaming chez FTX Amy Wu, Maaria Bajwa de Sound Ventures, le co-fondateur d’Animoca Brands Yat Siu, et le président de Horizen Labs Dean Steinbeck. Ce DAO influencera massivement Otherside, puisque le ApeCoin servira de monnaie d’échange exclusive dans ce monde virtuel.

Otherdeeds : qu’est-ce que c’est ?

otherdeed

S’il n’est pas encore possible de jouer à Otherside, Yuga Labs a déjà commencé à vendre les terrains de ce monde virtuel sous forme de NFT : les Otherdeeds.

Il s’agit d’une collection de NFT dynamique contenant tous les éléments du jeu. Chaque terrain Otherdeed s’accompagne d’un ensemble de ressources, et plus rarement d’un artefact ou d’une mystérieuse créature appelée Koda.

Chaque terrain peut avoir quatre ressources différentes, déterminées aléatoirement lors du « minting » (l’enregistrement sur la blockchain) du NFT. Le propriétaire d’un terrain pourra récolter ces ressources, et les utiliser dans le jeu ou les vendre à d’autres joueurs. Certaines ressources sont plus rares, comme le minerai, les fragments de pierre, les racines de bois ou l’anima permettant la recherche.

En outre, chaque terrain est basé sur l’un des cinq types de sols : Marais Biogénique, Goo Chimique, Atmosphère Arc-en-Ciel, Rêve Cosmique et Etendue Infinie. Là encore, ces types de sédiments sont classés par tiers de rareté.

otherside terrain

La première vente de terrains Otherdeeds a eu lieu le 30 avril 2022, sous forme de minting d’une collection de 55 000 NFT. Toutefois, le nombre total d’Otherdeeds est de 100 000. Les 45 000 parcelles restantes sont réservées aux détenteurs de NFT Bored Ape et aux employés de Yuga Labs.

Les terrains évolueront en fonction des décisions prises dans le jeu par leurs propriétaires. Il sera également possible de les personnaliser et de créer des expériences à partager avec les autres utilisateurs…

Une carte interactive des terrains Otherdeeds, publiée lors de la première vente, offre un premier aperçu visuel du métavers Otherside. Elle permet d’explorer le monde ouvert dans lequel le jeu prendra place.

Qu’est-ce que les Kodas ?

otherside kodas

Les Kodas sont de mystérieuses créatures. Selon la description officielle fournie par Yuga Labs, ce sont eux qui « nous ont fait entrer dans l’Otherside ».

De toute évidence, cet aspect énigmatique est cultivé par Yuga Labs. Les Kodas font partie des mystères de ce monde virtuel que les joueurs devront parvenir à décrypter

Toutefois, la firme avertit quiconque rencontre un Koda de prendre des précautions : « nous ne savons pas pourquoi ils nous ont attirés ici, ou quel est leur lien avec ce monde. Si vous êtes suffisamment chanceux pour rencontrer un Koda, faites attention ».

koda nft

Comment acheter un terrain Otherside en NFT ?

Les 100 000 NFT de terrains Otherdeeds ont été répartis de la façon suivante : 10 000 terrains du Marais Biogénique, situés au centre du métavers, ont été attribués aux détenteurs de NFT Bored Ape Yacht Club. Les 20 000 terrains du Goo Chimique, en bordure du marais, ont été offerts aux possesseurs de NFT Mutant Ape Yacht Club.

Les détenteurs de cryptomonnaie ApeCoin ont pu acheter 55 000 terrains situés dans l’Atmosphère Arc-En-Ciel, le Rêve Cosmique et l’Expansion Infinie. Enfin, 15 000 terrains situés dans ces trois zones ont été distribués aux employés de Yuga Labs et aux autres développeurs du projet.

La première vente a eu lieu le 30 avril 2022. Initialement, Yuga Labs avait prévu une enchère néerlandaise ou enchère descendante. Cette approche est souvent utilisée pour éviter les « frais de gaz » pouvant devenir astronomique quand de nombreux collectionneurs effectuent le minitng de nouveaux NFT simultanément.

Une enchère néerlandaise consiste à laisser les collectionneurs enchérir quelques jours avant le début de la vente. Le jour de la vente, les créateurs du projet analysent toutes les enchères pour fixer un prix plafond pour chaque NFT.

Les collectionneurs peuvent alors commencer à acheter les NFT au prix indiqué, et ce prix va progressivement diminuer après le début de l’enchère. Cette baisse continue, jusqu’à la fin du temps imparti… ou jusqu’à ce que toute la collection soit vendue.

Toutefois, la communauté NFT est généralement réticente envers cette approche. Les collectionneurs s’empressent souvent d’acheter à prix fort, et les frais de gaz restent donc élevés.

Face aux nombreuses critiques, Yuga Labs a décidé de changer de méthode au dernier moment. La firme a décidé de relaxer les terrains Otherdeeds par vague, en espérant qu’une limite du nombre de NFT par utilisateur pourrait tempérer les frais de gaz.

Lors de la première vague, la limite était fixée à 2 Otherdeeds par portefeuille. La deuxième vague devait commencer dès que les frais de gaz sont revenus à un niveau raisonnable, avec une limite fixée à 4 Otherdeeds. Et ainsi de suite.

Malheureusement, cette structure n’a pas fonctionné comme prévu et n’a pas empêché le montant des frais de gaz de s’envoler. Alors que Yuga Labs avait prévu plus de cinq vagues, la collection était entièrement vendue avant la fin de la première vague.

Le minting des Otherdeeds

Le coût d’un terrain Otherdeed est fixé à 305 $APE. Au moment du minting, la valeur du ApeCoin avait atteint environ 20 dollars. Chaque terrain Otherdeed valait donc environ 6100 dollars lors du lancement.

Malgré ce prix élevé, de nombreux collectionneurs se sont rués et les frais de gaz ne sont jamais tombés à moins d’un Ethereum soit environ 2750 dollars à l’époque.

Seuls les investisseurs NFT possédant plusieurs dizaines de milliers de dollars en cryptomonnaie ont pu participer à cette vente. De nombreux individus ont perdu 1 ou 2 ETH à cause de transactions échouées…

Les jours suivants la vente, chaque NFT Otherside coûtait environ 11 000 dollars sur le marché secondaire. Les équipes de Yuga Labs ont engrangé plus de 300 millions de dollars de revenus.

La firme a promis de trouver une solution pour rembourser l’ETH perdu en frais de gaz par de nombreux utilisateurs, mais cette organisation chaotique a renforcé la frustration de la communauté NFT. Beaucoup considèrent que les lancements sont ratés à cause des créateurs de projet ne prenant pas le temps d’analyser les options.

Suite à ce fiasco, Yuga Labs a estimé sur Twitter que la seule solution était de créer sa propre blockchain ApeCoin. L’entreprise encourage le DAO à commencer à emprunter cette direction.

otherside boss

Les licenses Otherdeeds

Comme n’importe quel NFT, un Otherdeed peut être revendu sur la marketplace OpenSea. Vous trouverez la collection à cette adresse. En quelques jours après la vente aux enchères, les ventes secondaires ont généré plus de 200 000 ETH soit l’équivalent de 568 millions de dollars.

Toutefois, les collectionneurs décidant de garder leur Otherdeed doivent connaître le système de licence mis en place par Yuga Labs. Chaque collectionneur détient tous les droits de propriété personnels liés au terrain qu’il achète. Il a donc le droit de vendre, de transférer ou de se débarrasser de ce NFT.

En revanche, le collectionneur ne reçoit aucun droit sur la propriété intellectuelle liée à ce Otherdeed. Les terrains ne peuvent être utilisés que pour des usages personnels et non commerciaux.

Il s’agit donc d’une approche bien différente de celle du Bored Ape Yacht Club, où chaque détenteur de NFT peut utiliser librement son avatar y compris pour créer une marque.

En outre, chaque Koda est considéré comme un NFT à part entière et la licence d’usage personnel peut être révoquée par Yuga Labs à tout moment. Une clause interdit aussi le transfert de Koda à tout individu « situé dans un pays soumis à un embargo du gouvernement américain, ou désigné par le gouvernement américain comme un pays soutenant le terrorisme, ou listé sur n’importe quelle liste d’interdiction ou de restriction du gouvernement américain ». Cette close suscite la controverse, car en désaccord avec les valeurs de décentralisation du Web3

otherside decentralisation

Historique de prix du métavers Otherside

L’historique de prix de la cryptomonnaie ApeCoin reflète l’évolution de la hype autour du métavers Otherside. Les premières fuites autour du projet et le mystère autour de ce monde numérique ont fortement contribué à l’envol du $APE.

À une période où la plupart des cryptomonnaies s’effondraient, le ApeCoin atteignait de nouveaux sommets. Malheureusement, la vente ratée de terrains Otherdeed, les frais de gaz incroyablement hauts, les nombreux investisseurs ayant perdu leur Ethereum ont mené au chaos et à une chute massive du prix de cette crypto.

Alors qu’il valait 24,83 dollars quelques heures avant la vente de NFT Otherdeeds, le ApeCoin est tombé sous la barre des 16,71 dollars le jour suivant. Dix jours plus tard, il ne valait plus que 5,29 dollars. Au plus bas, le APE$ est tombé sous la barre de 3 dollars.

Toutefois, l’enthousiasme autour du projet a repris du poil de la bête. Fin 2022, le ApeCoin oscille actuellement entre 4 et 7 dollars.

First Trip : une première démo du métavers Otherside

En juillet 2022, 4300 heureux élus ont pu s’aventurer pour la première fois dans le métavers Otherside en participant au « First Trip ». Cette démo technique proposait aux « Voyagers » de visiter le Marais Biogénique occupant le centre du monde virtuel. À la fin de l’expérience, ils ont également pu affronter un Koda en guise de boss.

Le futur du métavers Otherside

Il est probable que le meilleur reste à venir pour Otherside. Ce métavers reste drapé de mystère, mais Animoca et Improbable peuvent laisser libre cours à leur créativité grâce au budget illimité d’Andreessen Horowitz.

En attendant le lancement officiel du jeu, les détenteurs de terrains Otherdeeds pourront participer à des démos, tester des prototypes, assister à des événements physiques et participer à des concours.

Les individus et entreprises peuvent aussi demander l’accès au Kit de Développement Logiciel (SDK) pour être impliqués dans la création de personnages, d’apparences, de structures, d’éléments de jeu, de mini-jeux et bien plus encore pour Otherside.

La promesse de Yuga Labs est celle d’un métavers développé collaborativement. Reste à savoir si la firme pourra tenir parole, ou si la cupidité lui fera changer de direction…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest