Cyberattaques gamers, Sécurité gaming, Jeux vidéo menaces 2023

Le cri d’alarme de Kaspersky pour les gamers

Kaspersky signale une hausse des cyberattaques contre les gamers en 2023

Attaques en hausse !

Attention les jeu vidéo addicts, accrochez-vos manettes et ceinturez vos passions digitales ! Kaspersky a allumé la lampe témoin du danger menaçant les territoires cybernétiques du gaming. Les armures de nos vaillants gamers se sont révélées percées, exposant à leurs ennemis de nouvelles failles à exploiter.

Imaginez, dans le dédale de l'univers du gaming, une communauté se compose de près de la moitié de l'humanité globale – une cible trop alléchante pour les rapaces de la cybercriminalité. L'ombre de l'épée numérique de Kaspersky a chuchoté les secrets sombres du nombre croissant de cyberattaques contre ces ingénus joueurs passionnés entre juillet 2022 et juillet 2023.

Des menaces numériques

Les cyber bandits, dans un déferlement agressif, ont déclenché un assaut non-stop, utilisant la clandestinité du web, des attaques DDoS, des opérations de minage de cryptomonnaie et des offensives sournoises de phishing et de Trojans.

Le tableau de bord de Kaspersky a clignoté avec pas moins de 4 076 530 tentatives d'infection, répercutées sur 30 684 fichiers déguisés sous des jeux populaires, des mods, des astuces et des applications gaming. Ces farceurs de fichiers affectaient 192 456 joueurs partout dans le monde.

Failles exposées et assauts agressifs

Bien que sans danger en apparence, ces fichiers étaient des voleurs masqués, téléchargeant une section variée de programmes malveillants sur les appareils des joueurs. Les publiciels et les Trojans frappant avec insistance, sont devenus des gesticulateurs maléfiques pour les gamers PC.

Aux grands maux les grands remèdes, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Le jeu prisé par les cybercriminels n'était autre que Minecraft, avec 70.29% de toutes les alertes, et 130 619 gamers mobile touchés internationalement. Suivi de près par Roblox, avec une deuxième place constituée de 20.37% du total des alertes, les joueurs adorant Counter-Strike: Global Offensive, PUBG, Hogwarts Legacy, DOTA 2 et League of Legends étaient également sur le radar de ces vautours du digital.

Les cibles favorites des cybercriminels

Notre vaste communauté de gamers mobiles, composée de plus de trois milliards de gamers, attire également l'attention des cybercriminels. Avec une marée montante de 436 786 tentatives d'infection de dispositifs mobiles enregistrées par Kaspersky, touchant 84 539 utilisateurs, le feu de la bataille ne connaît aucune frontière.

Devant la menace persistante du phishing et les pages de distribution contrefaites, nous soulevons notre bouclier. Se méfier des faux-semblants, car ces jeux populaires, diffusés via des sites web tiers promettant des versions piratées, ne sont bien souvent que des leurres. Dans cette farandole infernale, la moindre ignorance peut nous propulser vers un fichier compressé dissimulant des éléments nuisibles.

Le populaire Minecraft, trésor adoré des fans, s'est révélé être un aimant pour les attaques, frappant le plus durement les infortunés 80 128 gamers, avec nos cousins indonésiens sous le feu de l'assaillant, grâce à une attaque par le Trojan.AndroidOS.Pootel.a qui a enregistré discrètement des abonnements mobiles.

Dans cette lutte contre le numérique, nous sommes les chevaliers, protégeant notre royaume virtuel contre les méchants qui rôdent sur nos territoires. Prenez garde, dans cette bataille, chaque détail compte, car les cybercriminels guettent l'occasion de faire main basse sur nos précieuses données personnelles et financières. Alors, jouons prudemment !

Dans le monde hyperconnecté des jeux, les gamers mobile stagnent au cœur d'un champ de bataille numérique. Les cybercriminels, armés jusqu'aux dents et animés d'une insatiable boulimie de données personnelles, ont remonté leur mire. Résultat des courses : Une envolée fulgurante des attaques de ransomware, pas même ébranlé par le sacré des jeux des pros, ennemis jurés des interruptions. Sous-estimer les enjeux de cybersécurité en terrain de gaming revient à descendre aux enfers, prévient Vasily Kolesnikov, expert en cybersécurité chez Kaspersky.

Conseils de cybersécurité gaming

Peur sur la ville ? Allons, prenons les choses en main. Pour garder la face, Kaspersky vous livre une véritable panoplie de survie.

Téléchargez vos jeux exclusivement depuis les magasins officiels. Steam, l' App Store, Play, Appstore, ne touchez pas à l'original. Même si ces échoppes ne vous blindent pas d'une sécurité en acier trempé, elles font tourner la maison d'arrache-pied pour vérifier les jeux et filer au peigne fin les applications avant de les placer sur leurs étagères.
Les gamers mobile, si le jeu que vous lorgnez n'est pas en rayon chez les grossistes, achetez-le depuis le site officiel. Double checkez bien l'adresse du site web et soyez sûr de son pedigree.


On veut bien croire que vous êtes un gamer aguerri, mais ne soyez pas naïf. Méfiez-vous des campagnes de phishing et des parvenus. N'ouvrez aucun lien reçu par e-mail ou dans le chat du jeu à moins d'avoir confiance en l'expéditeur. Surtout, ne téléchargez pas de fichiers de gars que vous ne connaissez pas.

Méfiez-vous les gamers !

Résistez à l'appel des sirènes du piratage. Même si le site semble légitime, ne jouez pas avec le feu et n'installez aucune soupe illégale.
Avoir une solution de sécurité réputée ne fera jamais de mal. Un système qui continue à travailler à battre la chamade pendant que vous êtes en jeu vous évitera bien des tracas. Kaspersky Total Security joue en symbiose avec Steam et d'autres services de jeux.


Et enfin, les gamers, bouclez votre protection avec une solution de sécurité robuste pour vous préserver des sales bêtes et de leur marivaudage sur les appareils mobiles. Là encore, Kaspersky Internet Security pour Android est littéralement taillé pour le job.

presse du 14 Novembre 2023

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *