proton drive cloud tout savoir

Proton Drive : tout savoir sur le rival open-source de Google Drive

Proton Drive est un service de stockage cloud chiffré et open-source basé en Suisse, disponible sur le web et désormais sur iOS et Android. Alors, que vaut ce concurrent de Google Drive axé sur la confidentialité ?

Depuis sa fondation en 2014, l’entreprise suisse Proton crée des services web focalisés sur la confidentialité. À l’origine, sa principale plateforme était Proton Mail : une alternative chiffrée au Gmail de Google.

Au fil des années, ce service est devenu hautement populaire auprès des journalistes cherchant à protéger l’identité de leurs sources, des activistes gérant des informations sensibles, des politiciens d’opposition dans les régimes autoritaires, et de nombreuses personnes ayant besoin de confidentialité. Et ce, malgré une controverse autour d’une collaboration avec la police

Par la suite, la firme a aussi lancé son propre VPN et gère aujourd’hui 1862 serveurs dans 67 pays. Elle tente de répliquer différents services Google en y ajoutant des fonctionnalités de protection de la vie privée. En 2020, elle a par exemple lancé un calendrier sur le web avant de le décliner en version mobile en 2022.

En septembre 2022, Proton a aussi lancé un service de stockage cloud chiffré de bout en bout. Cette offre est le fruit de trois années de développement, et a été perfectionnée au gré d’un beta test à 450 000 participants. L’ambition de la firme est de proposer « le stockage cloud le plus privé et sécurisé disponible à ce jour ».

Lors de son lancement, Proton Drive était uniquement disponible sur le web via navigateur. À présent, en décembre 2022, ce service vient d’être lancé en version mobile sur iOS et Android.

proton drive android

Qu’est-ce que Proton Drive ?

Proton Drive est un stockage cloud doublé d’un service de partage de fichier. Sa particularité ? Il s’agit d’une plateforme « zero-knowledge ». Cela signifie que personne hormis l’expéditeur ou le destinataire ne peut intercepter les données au cours du processus.

Ce chiffrement repose sur OpenPGP et sur la cryptographie à courbe elliptique. Le service est même capable de détecter une tentative de censure à haut niveau, et de rediriger le trafic en fonction. Il est également possible d’y accéder depuis le navigateur Tor pour plus de sécurité et de confidentialité.

Grâce à cet atout, Proton Drive se distingue sur un marché occupé par des géants comme Google Drive, Microsoft OneDrive et Dropbox. Ces derniers ont récemment annoncé leur intention d’ajouter le chiffrement à leurs propres services de stockage cloud, mais ne proposent pas cette fonctionnalité à ce jour. De plus, elle sera uniquement disponible pour les entreprises.

Cette application mobile permet aussi aux utilisateurs d’accéder à leurs fichiers sans connexion internet. Il suffit d’activer l’accès hors-ligne à un fichier ou un dossier pour le chiffrer et le sauvegarder sur l’appareil. Vous pourrez donc profiter d’un accès complet à vos fichiers, sans pour autant compromettre la sécurité et la confidentialité.

Outre le stockage, Proton Drive propose des fonctionnalités de partage de fichiers et de dossiers, même avec des personnes n’utilisant pas Proton Drive par le biais de liens sécurisés.

L’expéditeur peut définir une date d’expiration, ou exiger un mot de passe. Il est également possible de révoquer l’accès manuellement à tout moment.

Les défis du chiffrement

Le chiffrement de bout en bout implique de nouveaux défis pour les services de stockage cloud. C’est la raison pour laquelle peu d’entre eux proposent cette option.

Tout d’abord, il est nécessaire de construire des frameworks entièrement nouveaux pour prendre en charge le passage de données d’un point A à un Point B sans risquer d’exposer les données à un fournisseur de service intermédiaire.

Ceci requiert aussi davantage de mémoire et de puissance de calcul, et le chiffrement de bout en bout est généralement plus cher puisqu’il complique la compression des données. Les coûts d’infrastructure et de stockage sont donc supérieurs.

Parmi les autres services de stockage cloud chiffrés de bout en bout, on peut citer Tresorit acquis par Swiss Post en 2021. Toutefois, Proton Drive espère aller encore plus loin dans la protection de la vie privée.

Proton : champion du cloud confidentiel ?

Proton met en valeur le fait de gérer et détenir sa propre infrastructure, plutôt que de dépendre d’une infrastructure tierce fournie par les GAFAM. Les données sont stockées en sécurité en Suisse, et ne sont donc pas soumises aux lois de l’UE et des États-Unis autorisant les autorités et agences de renseignement à y accéder.

Selon le co-fondateur et CEO de Proton, Andy Yen, « ceci permet à l’infrastructure de stockage de Proton Drive d’être complètement indépendant des géants américains de la tech ».

Le chef d’entreprise insiste aussi sur l’ampleur des efforts de Proton pour le chiffrement. Il n’y a pas non plus de limite de taille pour les fichiers.

Selon lui, « ce qui distingue vraiment Proton Drive c’est le niveau de chiffrement, du vrai chiffrement de bout en bout pas seulement des fichiers et des dossiers, mais de tous les noms de fichiers, des extensions, et de la plupart des métadonnées de fichier, et une vérification de données via des signatures numériques ».

En outre, chaque application de Proton est totalement open source. Ce processus d’ouverture a commencé il y a sept ans, avec Proton Mail. Ainsi, n’importe qui peut inspecter le code et vérifier que les promesses de vie privée ne sont pas des paroles en l’air.

Combien ça coûte ?

 

Proton Drive est disponible en version gratuite, avec 1Go d’espace de stockage. Les utilisateurs souhaitant davantage d’espace peuvent opter pour le forfait Proton Unlimited à 9,99 dollars par mois pour 500Go.

Ce forfait bundle regroupe aussi les versions premium d’autres services de la marque dont Proton Mail, Calendar et VPN. L’abonnement Proton Drive seul est disponible pour 3,99 dollars par mois, et limité à 200 Go d’espace de stockage. La stratégie de Proton est de proposer de nombreux services en bundle pour attirer davantage de consommateurs.

Après ce lancement sur iOS et Android, notons qu’une application Proton Drive pour PC est dans les tuyaux. La première version pour Windows devrait être disponible pour les testeurs beta avant la fin 2022. L’application macOS est attendue pour le premier semestre 2023.

Proton Drive vs Google Drive : lequel choisir ?

Proton Drive se présente comme un concurrent direct de Google Drive. Voici donc un comparatif entre les deux services, sur différents points.

Tout d’abord, la version gratuite de Proton Drive offre 500Mb d’espace. Il est donc nécessaire de payer pour l’utiliser comme stockage principal, et de s’abonner à Proton Unlimited à 10 dollars par mois pour 500Gb de capacité. Le tarif est dégressif en payant un ou deux ans d’abonnement directement. Pour ce prix, vous profiterez aussi des autres services Proton comme Proton Mail et Proton VPN en version premium.

De son côté, Google offre 15Go d’espace gratuit aux utilisateurs. Toutefois, cette capacité est répartie entre ses différents produits, dont Google Drive et Gmail. La version payante commence à 10 dollars par mois pour 2Tb de capacité, avec un tarif dégressif en cas de paiement pour un an. L’offre la plus chère coûte 150 dollars par mois pour 30TB.

proton fichiers

Sur les deux services, il est possible de stocker tous types de fichiers et de les organiser en dossier. Cependant, Proton Drive reste pour l’heure derrière Google Drive à ce jour en termes de capacités de prévisualisation sur le web. Seules les images peuvent être prévisualisées, mais il n’est pas possible d’ouvrir les fichiers vidéo, audio ou même les PDF sur un onglet de navigateur. On ne retrouve pas non plus d’équivalent aux applications Docs, Sheets ou Slides de Google.

De toute évidence, le principal point fort de Proton Drive face à Google Drive est l’accent mis sur la confidentialité. Le chiffrement et la possibilité d’y accéder depuis Tor sont un véritable atout.

Certes, Google est loin de négliger la sécurité de son drive. Toutefois, les fichiers ne sont pas chiffrés à toutes les étapes. Ils peuvent donc potentiellement subir une fuite de données, une saisie par les autorités ou même être dérobés par un employé de Google. Ce risque est infime, mais Proton Drive l’élimine entièrement.

Les deux services se valent en termes de partage de fichiers et de dossiers, avec un système de liens et la possibilité de fixer une date d’expiration. Néanmoins, ces options sont plus intuitives sur Proton Drive.

En outre, Proton Drive se distingue sur les options de personnalisation. Il est possible de choisir parmi différents thèmes esthétiques pour l’interface, chose que ne propose pas Google Drive.

proton thèmes

En revanche, la fonctionnalité de recherche de Google Drive est plus aboutie. Les utilisateurs peuvent notamment effectuer des recherches au sein des fichiers, filtrer par type ou date et bien plus encore.

Sur le plan des performances, Proton Drive et Google Drive se valent. La vitesse de transfert de fichiers est similaire, et aucun problème de stabilité n’est à déplorer.

En conclusion, Google Drive est supérieur sur plusieurs aspects grâce à plus d’une décennie de développement et un écosystème d’applications bureautiques. Néanmoins, Proton Drive est un nouvel acteur capable de secouer le marché grâce à ses nombreux points forts. Si la confidentialité est votre priorité, et si vous êtes prêt à payer ce luxe, ce cloud suisse saura répondre à vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest