VPN, virtual private network isometric landing page. Data encryption, IP substitute, secure connection concept. Cyber security and privacy, personal info protection 3d vector illustration, web banner

Votre VPN ralentit votre connexion internet : voici la solution !

En quelques années, les VPN sont devenus incontournables pour les internautes soucieux de leur vie privée en ligne. Qu’il s’agisse de télétravail, de Wi-Fi public ou de contournement de géoblocage, les motifs pour recourir à un VPN sont nombreux. Cependant, le revers de la médaille est que cela entraîne souvent un ralentissement de la connexion Internet. Découvrez comment booster votre connexion VPN.

Bien que les VPN soient essentiels pour protéger notre vie privée en ligne, ils peuvent entraîner un ralentissement considérable de la connexion Internet. Cette baisse des performances est due à de multiples facteurs. Entre autres, le protocole employé, l’infrastructure du fournisseur, l’encombrement du trafic ou encore la distance entre l’utilisateur et le serveur VPN.

Heureusement, il est possible d’optimiser la vitesse de votre VPN grâce à quelques réglages simples. Découvrez comment surmonter ces compromis inévitables et optimisez votre expérience en ligne sans sacrifier la protection de votre vie privée. Accélérez votre connexion tout en maintenant une sécurité maximale avec nos astuces.

Pourquoi le VPN ralentit votre connexion internet ?

L’utilisation d’un VPN entraîne généralement un ralentissement de la vitesse de connexion Internet. Cette baisse de débit peut sembler négligeable pour une simple navigation web. Cependant, elle devient problématique pour les activités gourmandes en bande passante comme le streaming, le jeu vidéo ou la visioconférence.

Découvrez pourquoi le VPN peut entraîner un ralentissement de votre connexion internet :

Prolongation du délai de transfert des données 

Sans VPN, vos données transitent directement de votre appareil vers leurs destinations, que ce soit en téléchargement ou en envoi de fichiers. Cette connexion directe vous permet d’accéder aux serveurs les plus proches géographiquement.

En revanche, avec un VPN, le trafic est redirigé vers le serveur sécurisé auquel vous êtes connecté. Celui-ci peut se trouver à l’autre bout du monde ! Vos données doivent donc parcourir une distance bien plus longue avant d’atteindre leur cible finale, d’où un ralentissement inévitable des échanges. Le délai nécessaire au cryptage et décryptage des données par le VPN rajoute également un temps de latence.

Répartition individuelle de la charge des serveurs

La capacité de traitement des serveurs, y compris des serveurs VPN, est limitée. Ils ne peuvent gérer qu’un certain nombre de requêtes simultanées avant saturation. C’est pourquoi la taille du réseau de serveurs est devenue un argument clé pour les fournisseurs de VPN.

En effet, si le VPN ne dispose que de peu de serveurs, il pourra uniquement prendre en charge un nombre restreint d’utilisateurs. Vous risquez alors de vous retrouver connecté à un serveur surchargé, utilisé en parallèle par de nombreux autres abonnés au service VPN.

Dans ce cas, le serveur devra mettre en file d’attente ou abandonner certaines requêtes faute de capacité suffisante. Même une fois connecté, la vitesse de votre connexion en pâtira, la latence étant augmentée.

Choix du protocole utilisé

Le choix du protocole VPN utilisé influence grandement la vitesse de navigation. Chaque protocole repose sur un type de chiffrement des données différent, plus ou moins gourmand en ressources.

Ainsi, votre fournisseur de VPN doit vous permettre de sélectionner le niveau de cryptage désiré afin d’optimiser le débit selon vos besoins. Le protocole OpenVPN associé au chiffrement AES-256 est considéré comme la référence du marché en matière de confidentialité des échanges. Néanmoins, ce haut degré de sécurisation se fait au détriment de la vitesse.

Quelques astuces pour éviter que le VPN ralentit votre connexion Internet

Si votre VPN vous semble lent, pas de panique ! Quelques ajustements au niveau des paramètres peuvent faire une grande différence et booster votre débit en un clin d’œil. Découvrez nos conseils pour un VPN ultra rapide.

Optez pour un serveur à proximité géographique pour une connexion optimale

Pour garantir des vitesses VPN optimales, le choix de serveurs géographiquement proches est déterminant. Plus la distance physique à parcourir entre l’utilisateur et le serveur est courte, plus les performances sont meilleures.

Ainsi, si vous résidez à Boston, vous bénéficierez de meilleurs débits en vous connectant à un serveur de New York ou Montréal, plutôt qu’à un serveur situé à Sydney ou Tokyo.

Bien sûr, cette règle ne s’applique pas dans certains cas d’usage particulier. Pour accéder à des contenus ou à des jeux en ligne réservés à un pays, vous devrez vous connecter à un serveur VPN précis.

Toutefois,  lorsque la vitesse prime, testez plusieurs serveurs proches de chez vous, via l’application de votre fournisseur VPN ou un outil dédié comme Speedtest. Comparez ensuite les débits obtenus et conservez les serveurs les plus performants dans vos favoris pour y accéder facilement.

Choisissez un serveur non surchargé lors de votre connexion

Lorsqu’un serveur VPN est utilisé simultanément par trop d’usagers, il peut rapidement saturer et votre vitesse de connexion en pâtit.

Certains fournisseurs affichent en temps réel le niveau de charge de leurs différents serveurs, soit directement dans l’application VPN, soit via leur site web. En optant pour un serveur faiblement chargé, vous maximisez vos chances d’obtenir un débit optimal.

Si votre prestataire ne propose pas cette option, une autre solution consiste à tester vous-même plusieurs serveurs. Connectez-vous à tour de rôle sur chacun d’eux et évaluez la vitesse obtenue grâce à un outil de test dédié. Conservez ensuite dans vos favoris les serveurs offrant les meilleures performances.

Avec un peu d’expérimentation, vous parviendrez ainsi à identifier les serveurs VPN les moins fréquentés et à booster significativement vos vitesses de navigation.

Activez le tunneling fractionné pour éviter le ralentissement de votre connexion Internet

Certains fournisseurs de VPN proposent une fonctionnalité de tunneling fractionné qui peut s’avérer utile pour optimiser la vitesse. Le principe ? Faire transiter uniquement une partie de votre trafic via le VPN, tandis que le reste passera en connexion non chiffrée classique.

Ainsi, vous pourrez par exemple router uniquement vos flux de streaming vidéo par le tunnel VPN sécurisé. Vos jeux en ligne et autres activités gourmandes en rapidité ne subiront donc pas de ralentissement.

Ce réglage présente l’avantage d’alléger la charge qui transite par votre VPN, évitant ainsi la saturation. Seules les données sensibles nécessitant une protection particulière empruntent le tunnel chiffré.

Testez cette option si disponible chez votre fournisseur. Le tunneling fractionné saura se montrer très efficace pour souffler un second vent de vitesse à votre connexion VPN !

Explorez une connexion via un protocole VPN alternatif

Le protocole VPN détermine la méthode de chiffrement utilisée pour établir la connexion sécurisée entre votre appareil et le serveur VPN. Il en existe plusieurs types, chacun avec leurs avantages et inconvénients en termes de vitesse et de sécurité.

Actuellement, OpenVPN fait office de référence, alliant stabilité, rapidité et confidentialité des données de manière équilibrée. C’est pourquoi de nombreux fournisseurs l’utilisent par défaut. Néanmoins, de nouveaux protocoles émergents comme IKEv2, WireGuard, se montrent encore plus performants côté vitesse.

Vous pouvez tester ces alternatives si votre VPN les propose, afin de booster vos débits. Gardez à l’esprit que malgré leur sécurité apparemment solide, ces technologies récentes n’ont pas encore fait leurs preuves dans la durée contrairement à OpenVPN.

Si vous préférez rester sur OpenVPN, choisissez alors le protocol UDP plutôt que TCP pour optimiser la vitesse : UDP ignore la confirmation de réception des données et peut donc les transférer plus rapidement. En contrepartie, il se montre moins stable que TCP.

Fermez certaines applications inutiles

Des applications inutilisées en arrière-plan peuvent consommer des ressources et ralentir votre VPN. Prenez donc le temps de vérifier les processus actifs sur votre ordinateur. Identifiez les logiciels superflus lancés en tâche de fond et fermez-les.

En éliminant ces goulots d’étranglement, vous libérerez de la puissance de calcul et de la mémoire sur votre machine. Votre bande passante s’en trouvera optimisée. Cette simple opération de maintenance pèse rarement lourd, mais fait souvent des merveilles. En deux clics, votre connexion VPN retrouve fluidité et réactivité pour une navigation confortable.

Optez pour une connexion par câble pour éviter le ralentissement de votre connexion Internet

Pour optimiser les performances de votre VPN, le mieux est d’utiliser une connexion filaire plutôt que le Wi-Fi. En effet, une liaison par câble Ethernet offre généralement un meilleur débit.

Au sein de votre réseau Wi-Fi domestique, de multiples appareils se partagent simultanément la même bande passante. Cette saturation mutuelle du canal sans fil peut provoquer une connexion instable et des ralentissements. C’est pourquoi, lorsque c’est possible, il est conseillé de connecter votre ordinateur directement à votre box Internet via un câble Ethernet. Vous pourrez alors établir votre tunnel VPN par ce lien filaire haut débit pour une vitesse maximale.

De plus, le câble Ethernet fluidifie grandement les échanges de données. Essayez par vous-même pour constater le bond en avant des performances de votre réseau privé virtuel.

Effectuez un redémarrage de votre routeur et de vos autres périphériques

À l’instar des humains, les technologies comme les ordinateurs et les routeurs ont besoin de repos. Un simple redémarrage peut leur donner un coup de fouet bienfaisant. 

Concernant votre PC, cette opération libère de la mémoire vive et optimise son fonctionnement. Alors, éteignez complètement vos équipements avant de les rallumer. Vous constaterez probablement une amélioration sensible de la vitesse de votre VPN suite à ce rafraîchissement.

Côté matériel, n’oubliez pas non plus de redémarrer votre box Internet. Un routeur qui tourne en continu peut subir une dégradation des performances. Ce petit reboot lui rendra sa vigueur d’antan et fluidifiera du même coup vos connexions VPN.

NordVPN pour une connexion internet rapide et sécurisée

Bien que les VPN soient essentiels pour protéger votre vie privée en ligne, ils peuvent parfois entraîner un ralentissement de la connexion Internet. Heureusement, certains fournisseurs comme NordVPN ont développé des fonctionnalités spécifiques pour optimiser les performances.

Ainsi, NordVPN utilise son propre protocole NordLynx basé sur WireGuard pour un chiffrement rapide des données. De plus, une carte interactive vous permet de sélectionner facilement le serveur le moins chargé et le plus proche de votre position. L’application propose également un test de vitesse intégré, et un système de serveurs dédiés pour le streaming et le P2P.

En outre, NordVPN bénéficie d’une très large couverture avec plus de 5 900 serveurs dans 60 pays. Vous trouverez forcément un serveur adapté à vos besoins, tout en conservant des débits élevés. Sans oublier la possibilité de connecter 6 appareils simultanément.

Avec sa politique de non conservation des logs, sa facilité d’utilisation et ses excellentes performances, NordVPN coche toutes les cases pour sécuriser votre connexion internet sans perte de vitesse.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *