faceapp

FaceApp : peut-on faire confiance à l’appli ?

Nous avons tous vu les merveilles que FaceApp peut produire sur nos photos dans les publicités. L’application est non seulement gratuite, mais propose un grand nombre de  prodigieuses fonctionnalités. Mais son utilisation est-elle sûre ? Peut-on faire confiance à cette application en ce qui concerne nos données ?

Quelques rides en plus, des cheveux en moins, une bouille de bébé et en prime un bon fou rire. FaceApp est un outil amusant et ultra-pratique qui nous permet de modifier notre apparence en quelques clics. faut cependant se rappeler que chaque fois que nous partageons nos données personnelles sur une appli connectée, nous ne sommes pas à l’abri des risques. D’ailleurs, l’application a de nombreuses fois soulevé des inquiétudes quant aux conséquences de son utilisation sur la vie privée. Néanmoins, tant que nous prenons des mesures adéquates pour protéger nos contenus, il est tout à fait possible de profiter de l’ensemble des avantages de FaceApp en toute sécurité. Suivez le guide. 

  • Comment protéger ses données en ligne ?

Lorsque nous naviguons sur la toile, nous laissons des traces et des informations sensibles qui peuvent être utilisées par des tiers à des fins de publicités ou pire à des fins malveillantes. Les données personnelles sont de véritables mines d’or. C’est la raison pour laquelle il est important de les protéger. Voici comment faire : 

  • Installer un VPN comme NordVPN
  • Lancer le VPN
  • Sélectionner un serveur situé dans un pays étranger
  • Utiliser librement FaceApp en toute sécurité

FaceApp : de quoi il s’agit ?

Lancée en 2017 par l’ingénieur russe Yaroslav Goncharov, FaceApp est une application mobile permettant à ses utilisateurs d’effectuer les retouches d’images de manière automatique à l’aide de filtres numériques

Dans les détails, l’application permet de rajouter un sourire, de changer le genre ou encore la couleur de peau. Par ailleurs, 100 millions d’internautes ont téléchargé l’application, c’est surtout parce qu’elle permet aux séniors de retrouver leurs jeunesses en image et aux éphèbes de voir à quoi ils pourraient ressembler dans un avenir pas si lointain.  

En outre, bien que FaceApp soit plutôt utilisée pour le plaisir, elle peut aussi se révéler très pratique. De fait, vous pouvez également utiliser l’appli mobile pour voir à quoi vous pourriez ressembler avec une autre coiffure ou un autre style de maquillage.

Comment ça marche ? 

En détail, l’appli se base sur l’intelligence artificielle pour analyser les traits de votre visage. Puis, elle s’appuie sur un algorithme entraîné qui analyse les réseaux neuronaux à partir des images uploadées par ses utilisateurs. Elle a ainsi la possibilité d’appliquer des effets de manière unique à chaque visage. C’est grâce à cette technique que le vieillissement des visages a un rendu aussi réaliste. 

Par ailleurs, FaceApp offre en plus une grande variété d’options de personnalisation. À noter que vous pouvez partager les résultats sur les réseaux sociaux via l’application même. 

FaceApp et la collecte des données sur les utilisateurs

Il n’est pas sans rappeler que FaceApp collecte des données sur les utilisateurs. De fait, pour pouvoir utiliser l’application, il est obligatoire de saisir votre nom, votre adresse électronique. Sans oublier votre numéro de téléphone sur l’interface. Une fois connecté, votre adresse IP ainsi que votre système d’exploitation sont également enregistrés par l’application. 

En ce sens, FaceApp peut recueillir une pléiade de données sur la manière dont vous utilisez l’application et votre fréquence d’usage.  Et ce n’est pas tout ! Il est important de savoir que lorsque vous utilisez cette application, vous devez également autoriser l’accès à vos photos et vidéos. 

Bien que la plupart de ces données soient nécessaires au bon fonctionnement de l’application, il reste probable que l’entreprise partage vos informations avec des sociétés affiliées ou des fournisseurs de services. Ceci afin d’améliorer l’application ou à des fins de publicités ciblées. D’autant plus qu’il s’agit d’une société étrangère. Elle n’est donc pas soumise aux mêmes lois sur la confidentialité que les entreprises européennes. 

FaceApp : les risques liés à son utilisation

FaceApp a été saluée à de nombreuses reprises pour ses résultats très réalistes et ultra-précis. D’ailleurs, elle reste à ce jour l’une des applications de reconnaissance faciale les plus performantes. En outre, l’utilisation responsable de ses données pourraient grandement améliorer la précision de la technologie. Elles pourront également être utilisées pour créer des avatars plus réalistes et plus vrais que nature pour les applications de réalité virtuelle. 

Toutefois, les risques associés à la collecte de données par FaceApp l’emportent de loin sur tous ses avantages potentiels. Raison pour laquelle il faut prendre des mesures pour protéger votre vie privée. De fait, même si l’application semble prendre des mesures pour améliorer sa politique de confidentialité, l’application regorge de traceurs de publicité comportementale.

En outre, comme n’importe quelle technologie, la reconnaissance faciale représente des risques pour ses utilisateurs. Entre autres, les applications comme FaceApp peuvent vous identifier dans des lieux publics sans votre permission et sans vous avertir au préalable. Cela peut présenter un véritable risque puisque vous permettez à n’importe qui de nous suivre

Qu’en est-il des photos ? 

Comme FaceApp peut accéder à votre appareil photo, elle pourrait prendre des photos de vous à votre insu. En outre, si des photos sensibles sont stockées sur votre appareil, l’application a la possibilité d’y accéder. Elle peut même les télécharger sans votre consentement. Cela pourrait conduire à des situations embarrassantes, voire dangereuses. Plus particulièrement si ces photos venaient à être publiées en ligne sans votre autorisation. 

Pire encore, si l’application installée sur votre appareil mobile venait à être piratée, ces données pourraient se retrouver entre les mains de personnes malveillantes. Ils pourront notamment les utilisées pour créer de faux profils ou usurper votre identité. 

Et ce n’est pas tout ! Une fois que vous avez accepté de partager vos photos, vous cédez vos droits de propriété. Cela signifie que l’entreprise peut en faire ce qu’elle souhaite de vos photos sans rémunération et sans votre accord à n’importe quelle fin. Elle peut entre autres les utiliser pour entraîner ses algorithmes de reconnaissance faciale ou dans le pire des cas, les mettre sur un support publicitaire. D’ailleurs, c’est clairement indiqué dans les conditions générales d’utilisation de l’application. 

Une solution VPN pour utiliser FaceApp en toute sécurité

Avec les nombreuses polémiques entourant la collecte de données par FaceApp, il est compréhensible que les utilisateurs soient inquiets quant à leur vie privée. Heureusement, il existe une solution pour profiter de l’application tout en gardant son anonymat : l’utilisation d’un VPN gratuit ou payant

Un VPN (Virtual Private Network) permet de créer un tunnel sécurisé entre votre appareil et le serveur du VPN. Cela signifie que toutes les données échangées entre votre appareil et FaceApp seront chiffrées et ne pourront pas être interceptées par des tiers. D’ailleurs, les meilleurs VPN  utilisent le cryptage de niveau militaire AES 256 bits pour rendre vos données impossibles à hacker. Ajoutez à cela les nombreux protocoles de sécurité comme WireGuard, OpenVPN ou encore Ipsec. En outre, l’utilisation d’un VPN vous permet de masquer votre adresse IP. Ainsi, l’application ni aucun tiers ne pourront suivre votre activité en ligne. 

Bien sûr, comme il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux fournisseurs de VPN, il est important de choisir un service fiable avec une bonne politique de confidentialité. NordVPN se présente comme le choix idéal pour vous garantir une protection à toute épreuve. Non seulement la solution panaméenne vous offre un niveau élevé de sécurité, mais elle regroupe également plusieurs fonctionnalités essentielles. Principalement, la fonction Kill Switch qui assure votre protection même en cas de déconnexions fréquentes du VPN. 

Outre la sécurité, NordVPN vous permet de contourner les restrictions géographiques  sur les sites web ou les sites streaming audio et vidéo comme Netflix, Amazon Prime, Hulu ou encore Disney Plus. Vous pouvez ainsi accéder à l’ensemble des contenus étrangers de vos sites préférés en choisissant le serveur du pays où vous souhaitez apparaître virtuellement. 

Bien paramétrer son appareil pour mieux se protéger

Si vous êtes préoccupé par le respect de votre vie privée lorsque vous utilisez FaceApp, vous pouvez prendre certaines mesures pour protéger vos données.  

En l’occurrence, paramétrer votre appareil de manière que les données collectées par FaceApp ne soient pas envoyées à des tiers se présente comme la première étape importante pour mieux vous protéger. Pour ce faire, il suffit d’accéder aux paramètres de l’application et de désactiver la fonctionnalité qui permet le partage des données

Par ailleurs, pensez également à vérifier les paramètres de confidentialité de l’application pour voir à quelles informations elle a accès sur votre appareil. 

Enfin, vous pouvez également choisir de vous déconnecter de l’application lorsque vous ne l’utilisez pas. Cela l’empêchera de collecter des données sur vos habitudes d’utilisation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest